Estany de Malniu

Estany de Malniu

En raison de sa beauté et de sa réputation, en été les lacs de Malniu sont parmi les plus visités de la Cerdagne, encore plus que les lacs de la Pera. Sa facilité d’accès et la localisation du refuge de Malniu y sont certainement pour beaucoup.


Fiche technique


Accès : Vous pouvez rejoindre le refuge de Malniu depuis Meranges, en suivant la piste forestière qui y monte. Vous pouvez également y accéder depuis la station de ski nordique Guils Fontanera, en suivant la piste qui continue le long du Pla de la Feixa, puis jusqu’au refuge lui-même, où se trouve le parking.

Accueil : Parking au refuge de Malniu.

Difficulté : Très facile.

Altitude maximale : 2 250 m

Dénivelé positif : 120 m

Durée totale : 1 h (35 min aller + 25 min retour).

Période de l’année : Toute l’année. En hiver, cela peut être fait avec des raquettes, bien que l’accès au refuge soit souvent fermé.

Itinéraire


Une fois notre véhicule garé, nous reculons de quelques mètres pour trouver l’entrée du parking. Juste avant de traverser le ruisseau qui vient du drain du lac Malniu, nous trouvons sur la droite les panneaux qui indiquent le début du parcours. Il commence à côté de la rivière elle-même, pénètre dans la forêt et, pendant un certain temps, continue le long de sa rive.

Nous suivons un moment les marques blanches et rouges du parcours du GR 11, peintes sur les rochers, ainsi que les marques blanches et jaunes qui marquent le circuit des lacs. Nous effectuons une première montée douce, avec une tendance à droite, puis une autre montée plus raide qui nous permet de prendre de la hauteur. La route est large et les repères et marques de peinture nous guident à l’intérieur de la forêt. Ainsi, nous arrivons à une petite esplanade d’où l’on peut voir, dans une clairière, le refuge de Malniu et son parking. Plus tard, le chemin du GR 11 dévie à droite vers le refuge de Feixa, mais il faut continuer à monter le chemin de gauche, désormais uniquement balisé de peinture blanche et jaune. Nous sommes arrivés à rejoindre une zone avec de gros rochers de granit et pleine de buissons de rhododendrons. Ensuite, nous sortons vers un endroit plus plat où se trouve un carrefour avec des panneaux de signalisation. L’un de ces panneaux pointe à droite dans la bonne direction sur les étangs. De cette façon, nous traversons une zone assez plate et atteignons le drain du lac.

Lac Malniu (2 250 m, 0,35 h). Il est situé dans un très bel endroit, sous le rocher visible depuis le Castell dels Lladres et le Pedró de la Tossa. Les dimensions de cet étang nous étonnent. Il est conseillé de se promener le long du lac afin d’admirer sa beauté. Si l’on suit le chemin, désormais moins balisé, on peut rejoindre le lac de Guils, entouré de pierres.

Carte et altimétrie


Estany de Font Viva

Estany de Font Viva

Dans un coin de la vallée de Porté, nous trouvons le pittoresque lac de Font Viva, qui se trouve au pied même de la chaîne de montagnes du même nom. Ce lac, de forme arrondie et entouré de petites collines, ravit les pêcheurs qui viennent dans ses environs en été.


Fiche technique


Accès : En suivant la N-20 vers le col de Pimorent, nous passons les villages de Tor de Querol et Porta. Lorsque nous arrivons à Porté, nous devons prendre un détour à droite avec des panneaux qui indiquent : Massif du Carlit. On continue par la piste goudronnée jusqu’au parking situé juste au-dessus du barrage du lac du Passet.

Départ : Parking du lac du Passet.

Difficulté : Très facile.

Altitude maximale : 1 890 m

Dénivelé positif : 185 m

Durée totale : 1h30 (45 min aller + 45 min retour).

Période de l’année : Toute l’année.

Observations : En hiver, c’est un itinéraire en raquettes fortement recommandé.

Itinéraire


Nous empruntons le chemin qui commence à monter devant le parking du Passet en direction du lac de Lanós. Quelques mètres plus loin, sur la droite, on trouve un autre sentier moins balisé qui se fraie un chemin à travers le buisson de genêt. Nous le suivons, passons à côté de pins verts et traversons un premier ruisseau qui descend de la Serra de Font Viva. Nous continuons maintenant le long d’une petite crête et traversons un autre ruisseau. En avançant on aperçoit le lac du Passet sur la droite, au fond de la vallée.

Plus tard, nous remontons quelques petites terrasses rocheuses et passons devant un abri de bergers en pierre, qui se trouve sur le côté gauche de la route. Enfin nous sortons sur une sorte d’esplanade herbeuse, où le paysage s’élargit. Il faut traverser ce plan incliné en diagonale, en direction d’une petite colline qui s’élève au bout du plan. Arrivés sur place, nous traversons cette colline sur la gauche et suivons le chemin balisé, qui traverse maintenant une zone où l’on trouve plusieurs murets en pierres sèches.

Nous continuons à monter le chemin, qui est toujours situé sur le même flanc du pic de Font Viva. Nous devrons encore franchir quelques marches pour atteindre une sorte de col, d’où nous pouvons déjà voir le lac Font Viva devant nous. De ce col, on aperçoit derrière tout le chemin parcouru et aussi le moulin du Pic de Font Freda qui se détache puissamment à l’horizon.

Une descente minimale nous amènera en quelques minutes à toucher la rive du lac de Font Viva, où l’on aperçoit les vestiges de l’ancien refuge. Le chemin longe le lac par la gauche et se termine par une esplanade verte côté est du lac (45 min). Il est temps de profiter du paysage enchanteur qui nous entoure. À l’ouest, nous voyons les montagnes situées dans le secteur du Pas de la Case, tandis qu’au sud, nous voyons clairement le col et les sommets de Colll Roig.

Carte et altimétrie


Estany de Lanós

Estany de Lanós

Le plus grand plan d’eau de la Cerdagne, le lac Lanós, est situé dans un cadre idyllique et est entouré d’une multitude de montagnes spectaculaires. En même temps, ce lac est l’un des points de départ les plus fréquentés pour visiter le massif du Carlit.


Fiche technique


Accès : En suivant la N-20 vers le col de Pimorent, nous passons les villages de Tor de Querol et Porta. Lorsque nous arrivons à Porté, nous devons prendre un détour à droite avec des panneaux qui indiquent : Massif du Carlit. On continue par la piste goudronnée jusqu’au parking situé juste au-dessus du barrage du lac du Passet.

Départ : Parking du lac du Passet.

Difficulté : Facile.

Altitude maximale : 2 213 m

Dénivelé positif : 508 m

Durée totale : 3h15 (1h45 aller + 1h30 retour).

Période de l’année : Toute l’année.

Observations : La montée vers Lanós n’est pas difficile pendant les mois d’été, mais il faudra faire attention en hiver si vous y allez quand il y a de la neige fraîche car des avalanches se forment souvent sous les câbles du téléphérique. Mieux vaut ne pas y aller dans ces conditions.

Itinéraire


Au parking du Passet (1705 m) à côté des panneaux sur la gauche, on aperçoit le sentier qui monte entre des buissons de genêts et quelques pins noirs. Nous empruntons ce sentier, très balisé et, en suivant ses boucles, nous prenons de la hauteur. Après quelques minutes, nous trouvons, sur la gauche, le chemin qui vient de la N-20 qui monte au Coll de Pimorent. Nous continuons cependant vers la droite et remontons patiemment le versant sud de la Sierra de Font Viva, toujours entourés de genêts.

Lorsque nous atteignons les câbles de l’ancien téléphérique (50 min), nous voyons le lac Font Viva sur la droite. De là, la route s’aplanit, traverse un contrefort légèrement ombragé et tourne définitivement à gauche, en direction du nord. Nous traversons bientôt un petit ruisseau et nous pouvons déjà voir, au fond de la vallée, l’ampleur du spectaculaire barrage de Lanós.

Nous continuons le long du surnommé Camí dels Enginyers, une sorte de balcon suspendu à gauche de la vallée. Les marques blanches et rouges du GR 7 nous guident dans une direction sans équivoque vers le barrage. Nous devons suivre le tracé de ce chemin, pratiquement plat, pendant un moment. À l’approche du barrage, le chemin traverse un petit pont en bois qui passe au-dessus des eaux du canal d’irrigation de Lanós. En continuant vers le nord, nous laissons à droite le chemin qui nous conduirait au Carlit et continuons le long d’un palier herbeux, où un sentier monte à gauche du barrage. De cette façon, nous arrivons à atteindre le lac.

Estany de Lanós (2213 m, 1h45). Endroit spectaculaire. L’immense masse d’eau semble sans fin. On peut voir, sur la droite, le Puig de Comad’Or et la silhouette rugueuse du Puigpedrós de Lanós. A l’est, le pic de Castell Isard et, bien sûr, la silhouette majestueuse du Carlit se détachent nettement, ce qui montre bien son hégémonie sur le reste de la montagne.

Carte et altimétrie


Vallée de la Llosa

Vallée de la Llosa

Cette route, qui traverse la vallée encore sauvage de la Llosa, était autrefois empruntée par des contrebandiers, des bergers, des bandits et des agriculteurs pour se rendre en Andorre. Elle était également traversée par les carrières qui transportaient le fer extrait de la mine située à Pimorent.


Fiche technique


Accès : De Martinet on va à Lles. A la sortie de cette ville, nous trouvons, sur la droite, une déviation qui nous mènera à Viliella. Nous traversons ce village et suivons la piste qui nous emmène à Can Jan de la Llosa (3 km), où il y a une endroit pour se garer.

Départ : Parking Cal Jan de la Llosa.

Difficulté : Facile

Altitude maximale : 2 060 m

Dénivelé positif : 400 m

Durée totale : 4h30 (2h30 départ + 2h retour).

Période de l’année : Toute l’année.

Observations : En hiver, la piste de La Llosa permet de réaliser parfaitement cet itinéraire jusqu’à la Barraca dels Esparvers en raquettes ou en ski de montagne. De là, si nous continuons vers la Portella Blanca d’Andorre, la route devient plus raide.

Itinéraire


De Cal Jan de la Llosa (1 610 m), nous chercherons un chemin pavé qui part à droite et mène à la rivière La Llosa, que nous traversons par un pont. Au départ, le sentier, très large, trace plusieurs boucles entre prairies et murets de pierres sèches jusqu’à rejoindre la piste qui vient de Coborriu. Nous tournons immédiatement vers le nord et trouvons une section cimentée qui atteint la clôture métallique qui bloque le passage des véhicules.

Nous commençons à prendre de l’altitude en apercevant, sur la gauche, les vestiges du Château de La Llosa. Nous entrons dans la vallée en longeant la piste (GR 11-10 et 107), qui traverse une épaisse forêt de pins noirs, jusqu’à ce que nous passions par la cabane Farga, située sur notre droite. En continuant le long de la piste, on arrive sur une large esplanade traversée par la rivière de Calme Colomer, qui provient du lac du même nom. La piste fait un détour, première à droite, et nous passons une petite rivière. Tourner ensuite à gauche jusqu’à atteindre enfin un tronçon où nous bifurquons définitivement vers le nord sur une pente modérée. De cette façon, nous atteignons la plaine de La Molina, où nous nous approchons du cours de la rivière Llosa, jusqu’à ce que nous la traversions par un pont et sortons dans une belle et large plaine de pâturages. La rivière est légèrement séparée sur la droite. Nous traversons ce plan et continuons le long de la piste, qui monte de nouveau. Lorsque nous atteignons la partie la plus élevée, nous verrons une grande clairière devant nous.

Prat Xiuxirà (2 011 m). Lieu spectaculaire et accueillant (2h15). La rivière coule à droite, à côté des pins. La silhouette élancée de la Muga est rognée vers l’ouest. Au milieu de cette esplanade, nous trouvons un oratoire de la Mare de Déu de La Llosa, à côté de quelques tables en pierre. De là, la piste devient un sentier et vous pouvez continuer, en suivant les panneaux du GR 107, jusqu’au petit pont qui passe au déssus des eaux de la rivière Vallcivera et enfin atteindre la cabane d’Esparvers (2h30).

Carte et altimétrie


Vallée de Llo

Vallée de Llo

Cette excursion intéressante nous permettra de traverser les belles gorges formées par la rivière Segre à son début. Si nous voulons atteindre la source de cette rivière, nous devons continuer la promenade vers le col des Finestrelles et bifurquer, avant de l’atteindre, vers les Fonts del Segre.


Fiche technique


Accès : Prendre la N-116 en direction de Sallagosa. Dans cette ville, nous tournons à droite pour prendre la route qui mène à Llo. Avant d’entrer dans cette ville, nous trouvons un détour à droite qui mène au parking des Bains de Llo, où nous laisserons le véhicule.

Accueil : Parking des Bains de Llo

Difficulté : Facile

Altitude maximale : 1 834 m

Dénivelé positif : 450 m

Durée totale : 3h15 (1h45 aller + 1h30 retour).

Période de l’année : Toute l’année. En hiver, c’est une randonnée en raquettes fortement recommandée jusqu’au refuge de Culassa lui-même.

Observations : Actuellement, l’accès à la vallée de Llo est fermé aux véhicules à son tout début, à la hauteur de la via ferrata des Escadilles.

Itinéraire


Nous commençons à marcher sous le pont suspendu qui mène au début de la via ferrata des Escadilles. Laissant cette route sur la gauche, nous continuons le long de la route goudronnée sur un tronçon dans lequel nous avons également la rivière Segre sur la gauche. Bientôt, nous voyons l’impressionnant mur sud de la colline de Sant Feliu de Castellvell et les premiers virages étroits qui forment les gorges du Segre. Plus tard, la route traverse un petit pont à partir duquel la rivière se situe sur la droite. Entourés de murs élancés et impressionnants, et admirant les belles formes de la rivière, nous arrivons au bout de la route, où nous trouvons un dernier pont, le détour vers Mas Patiràs et quelques panneaux (35 min).

C’est là que commence le départ du sentier forestier non goudronné. Nous le suivons jusqu’à une clôture métallique et un passage à bétail canadien (1 604 m). Nous continuons le long de la piste vers le sud. La rivière descend maintenant sur notre gauche, impétueuse. Le tracé de la piste prend de la hauteur dans un premier temps puis s’aplanit, près de la rivière. Nous traversons une belle forêt de pins noirs et continuons le long de la piste vers le sud. La rivière descend maintenant sur notre gauche, impétueuse. Le tracé de la piste prend de la hauteur dans un premier temps puis s’aplanit, près de la rivière. Nous traversons une belle forêt de pins noirs et continuons le long de la piste. Sur la gauche se dresse la Serra dels Clots, qui nous sépare de la Vall d’Eina. Le tracé de la piste prend peu à peu de la hauteur, et la rivière s’enfonce désormais vers l’est. Nous le suivons, toujours vers le sud, jusqu’à ce qu’au fond, un peu à gauche, nous apercevions déjà le refuge de Culassa.

Enfin nous atteignons le dernier pont de la route. Ici, nous quittons la bifurcation qui continue vers la droite et monte, dans une courbe prononcée, jusqu’au Pla de la Creu. De notre côté, nous traversons ce pont, pour tourner à gauche et nous diriger vers les environs du refuge visible de Culassa (1834 m, 1h45). Quelques repères situés en haut de la prairie devant le refuge indiquent le début du chemin qui mène aux Fonts del Segre et au Coll de Finestrelles.

Carte et altimétrie


Itinéraire 01 : Alp-Sanavastre-Alp

Itinéraire 1 : Alp-Sanavastre-Alp

Balade douce et facile le long de la plaine de la vallée, sur des sentiers sans difficulté.


Fiche technique


Point de départ : Office du tourisme d’Alp

Distance : 16,6 km

Durée : 1h30

Lieux d’intérêt : Écosystème de Sanavastre (trou et mine), Sansor, Prats, Mosoll (ermitage) et Alp

Points d’eau : Sanavastre, Mosoll et Alp

Cyclabilité : 100%

Difficulté : faible

Carte et altimétrie



Route 02 : Sanavastre-Puigcerdà

Itinéraire 2 : Sanavastre-Puigcerdà

Parcours fluide et facile sur chemins et asphalte sans aucune difficulté, en bordure de l’aérodrome. Nous serons vigilants en traversant la route principale de Queixans.


Fiche technique


Point de départ : Plaza Mayor de Sanavastre

Distance : 12,5 km

Temps : 1h

Lieux d’intérêt: Queixans et Puigcerdà

Points d’eau : Queixans et Puigcerdà

Cyclabilité : 100%

Difficulté : faible

Carte et altimétrie



Route 03 : Puigcerdà – Bolvir – Puigcerdà (Route des Moulins)

Route 3: Puigcerdà – Bolvir – Puigcerdà (Route des Moulins)

Itinéraire facile autour de Puigcerdà, sur des sentiers verdoyants. Le retour du circuit de Bolvir à Puigcerdà coïncide avec le Camí de Sant Jaume. Nous serons vigilants lors de la traversée de la N-260 à Bolvir.


Fiche technique


Point de départ : Camí de Sant Marc

Distance : 14,2 km

Durée : 1h30

Lieux d’intérêt: Sant Marc, Talltorta, Bolvir, El remei, pont roman de Sant Martí d’Aravó et Puigcerdà

Points d’eau : Puigcerdà, Sant Martí et Talltorta

Cyclabilité : 100%

Difficulté : faible

Carte et altimétrie



Route 04: Puigcerdà – Rigolisa – Puigcerdà

Route 4: Puigcerdà – Rigolisa – Puigcerdà

Itinéraire très facile à côté de Puigcerdà, recommandé pour les enfants. Bonnes vues.


Fiche technique


Point de départ : côté nord du lac de Puigcerdà

Distance : 3,4 km

Durée : 30 minutes

Lieux d’intérêt: Rigolisa

Points d’eau : Puigcerdà

Cyclabilité : 100%

Difficulté : très faible. Un parcours conçu pour les plus petits.

Carte et altimétrie



Route 05: Puigcerdà – Guils- Puigcerdà (Route des Contrebandiers)

Route 5: Puigcerdà – Guils- Puigcerdà (Route des Contrebandiers)

Départ du lac de Puigcerdà. Montée douce sur le bitume jusqu’à Iravals, en direction de la Tour de Carol, où commence la partie forte du parcours, avec une montée raide jusqu’à Guils. Nous descendrons en profitant d’excellentes vues sur la vallée jusqu’au Remei et nous rejoindrons la route n. 3 jusqu’au lac de Puigcerdà. La signalisation n’existe que sur le territoire catalan.


Fiche technique


Point de départ : côté nord du lac de Puigcerdà (devant le belvédère)

Distance : 16,5 km

Durée : 1h30

Lieux d’intérêt: Puigcerdà, Iravals, Sant Pere et Guils

Points d’eau : Puigcerdà, Guils et Sant Martí

Cyclabilité : 100%

Difficulté : moyenne

Carte et altimétrie