Description

C’est un édifice unique pour ses deux nefs inégales mais abritées sous le même toit. Elles sont surmontés à l’est par les absides semi-circulaires respectives avec la fenêtre respective au milieu, mais de caractéristiques différentes, et couvertes de voûtes en quart de sphère. Bien que la petite nef soit postérieure, toutes deux correspondent à une construction romane éventuellement édifiée au XII siècle. La grande nef devait à l’origine être couverte d’une voûte en berceau semi-circulaire et fut ensuite remplacée par l’actuel profil pointu soutenu par une rangée d’anciens arcs situés de chaque côté de la nef.

La petite nef communique avec la grande par une arcade. Cette nef est couverte d’une voûte en plein cintre.

L’accès au temple s’ouvre sur le mur nord par une porte à deux arcs dégradés qui partent d’imposants chanfreins. A l’intérieur, le gond est conservé au sol et un crochet en pierre sur le dessus pour tenir les parties verticales. La façade ouest est couronnée par un petit beffroi, et la petite nef est percée d’une simple fenêtre.

Plan et section